Webmarketing

Comment les Adblocks impactent les stratégies webmarketing ?

adblock-webmarketing

 

En novembre 2016, selon le dernier baromètre IAB France réalisé par Ipsos Connect, 36% des internautes sont équipés d’un adblocker. Un chiffre en croissance et qui concerne aussi bien les jeunes que les plus vieux.

L’abus de publicités a mené les utilisateurs à réagir en adoptant massivement ces adblocks. Cependant, ils sont 60% à les désactiver (bon, ok, la plupart le font sous contrainte pour accéder à un contenu).

Le mois dernier nous traitions le sujet ici : AdBlock : arrêter mes bloqueurs de publicité ? Pourquoi le ferais-je ?

 

Aujourd’hui, je vous propose de comprendre comment les Adblocks impactent les stratégies webmarketing de l’agence. Pour cela, j’ai posé quelques questions à Alexis Cussonneau, chef de projets webmarketing chez nous.

 

Depuis l’année dernière, vois-tu un impact sur tes campagnes webmarketing suite à la croissance de l’adoption des adblocks ?

Oui, clairement ! Le taux d’impression réellement visible frôle les 50%, c’est-à-dire que la moitié des impressions ne sont en réalité pas vues par les internautes. Aussi, je constate un CTR en baisse de 88% entre les impressions globales et les impressions réellement vues.

 

Tu as donc changé tes stratégies publicitaires ?

Absolument, j’ai opéré de nombreux changements pour nos clients afin qu’ils enregistrent de meilleures performances. Je choisis de nouveaux formats et dispositifs et j’ai revu mes capping remarketing.
Par exemple, le native advertising, les vidéos sponsorisées et le brand content marketing ont un poids plus important dans mes choix stratégiques.

 

Et toi, au fait, tu as un adblock ?

À titre perso oui, par contre je n’en ai pas en pro. D’une part parce que j’ai besoin de comprendre les évolutions des usages, du marché publicitaire et faire une veille créative sur les formats innovants (2/3 des Français ne possèdent pas d’adblock), d’autre part pour connaître les formats qui passent à travers les mailles du filet et ne sont pas bloqués.
Enfin, je lis régulièrement des sites spécialisés dans mon domaine professionnel qui bloquent de plus en plus les internautes possédant un adblock. Ces derniers bloquent la génération de revenus liés à la consommation de leurs contenus.

 

doc-webmarketing-leviers-acquisition

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
Claire Gallic
Curieuse, enthousiaste et exploratrice d'univers multiples, je suis passionnée par le numérique ! Ma casquette de responsable communication & innovation chez Intuiti m'amène à traiter de nombreux sujets. Nous pouvons en discuter si vous le souhaitez :-)
2 Commentaires
  • Posté le 20/01/2017 à 04:53

    Merci Laura pour ce commentaire, effectivement on ne parle pas de transfert systématique vers des solutions moins touchées par les adblocks car la grande majorité de la population n’utilise pas d’adblocks et d’autant plus avec le support mobile en progression dans les usages 2016. Il est plutôt utile d’adapter les formats et stratégies publicitaires en fonction des objectifs marketing définis en amont. Que ce soit de la génération de préférence de marque, la soutenance à la performance par le remarketing où la diffusion de masse d’un message, les stratégies seront différentes. Alexis

  • Posté le 30/11/2016 à 02:58

    Les remarques d’Alexis sont intéressantes mais il aurait été chouette d’aller plus loin… Au delà de la bascule vers le native ou vers le brand content > quels impacts sur le Payant (Adwords, Bingads, etc) ? Est-ce que le transfert de budget vers des solutions non impactées par les adblocks est la seule solution ? Merci 🙂

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage