Webmarketing

[Analyse] Google Store Visits, outil miracle ?

Mesurer les visites - Google Store Visits

 

Encore en version bêta en France, Google Store Visits fait beaucoup parler de lui. Au SMX Paris 2017, évènement international de référence pour les experts en Search Marketing, SEO, SEA et Social Media, la nouvelle fonctionnalité a attisé les curiosités.

Google Store Visits serait-t-il l’outil parfait pour mesurer le ROI des efforts marketing web sur les visites en magasin ? Dans tous les cas, l’enjeu est de taille. Selon une étude Google datant de 2015, 87% des consommateurs recherchent des informations en ligne avant de se rendre en magasin. Mieux, 82% des achats d’électronique en commerce de proximité ont démarré par une recherche sur internet.

On vous le dit tout de suite, Google Store Visits n’est pas une révolution. En revanche, cette nouvelle fonctionnalité ajoute une brique supplémentaire à la galaxie du tracking magasin développée par Google. Qu’est-ce que Google Store Visits ? Quels en sont les avantages ? Quelles en sont les limites ?

Pour y répondre, il vous faut comprendre l’apport des trois solutions complémentaires de Google : Google My Business, Google Store Visits et Google Analytics. On vous a préparé un tour d’horizon.

 

1 – Google My Business pour estimer l’apport du web sur vos visites en magasin

Google My Business est un service gratuit de Google. Il vous permet de créer la carte d’identité de votre entreprise sur Google Maps et surtout dans les recherches Google.

 

Fiche Google My Business d'Intuiti

 

Surtout, avec Google My Business, vous allez récupérer quelques données clés pour mesurer l’impact de votre présence web sur vos visites locales.  Par exemple, les demandes d’itinéraires et les demandes d’appels.

 

Exemple de vue Google My Business

Sur une vue test de Google My Business, on remarque les informations « Demande d’itinéraires » et « Appel »

 

L’analyse de ces données vous donnent une estimation de l’impact de votre stratégie digitale sur vos visites en magasins. Même si elles ne donnent aucune certitude, mesurer leur évolution permet d’évaluer l’impact de vos stratégies marketing web.

 

Pour aller plus loin : Recoupez ces données avec vos nombres de visites de certaines pages stratégiques de votre site internet (store locator, page adresse, page contact …). 

Pour accéder aux données : Consultez le support Google.

 

2 – Google Store Visits, mesurer les visites en magasin de vos campagnes AdWords

Google Store Visits est une nouvelle fonctionnalité Google. Elle va un cran plus loin. Avec Google Store Visits, vous connaissez les visites en magasin des personnes ayant cliquées sur vos liens sponsorisés Adwords.

Google Store Visits fait le lien entre l’identité de la personne ayant cliqué sur votre lien Adwords (dans les 30 derniers jours) et sa visite en magasin grâce au GPS du mobile de votre personne cible.

A noter que pour utiliser Google Store Visits, chaque magasin doit également disposer de la fonctionnalité Google My Business à jour.

Intéressante sur le papier, la fonctionnalité Google Store Visits a en réalité plusieurs limites :

  • la conversion est une visite en magasin estimée, ce n’est pas une vente
  • elle est encore en version bêta en France
  • le coût envisagé de la fonctionnalité devrait, dans un premier temps, la réserver aux grands réseaux de franchises

En savoir plus : Si vous souhaitez creuser ce sujet, on vous conseille l’article rédigé par My Digital Week.

3 – Coupler Google Analytics et votre CRM pour mesurer les informations d’achat

Même si, depuis plusieurs mois, tout le monde s’intéresse à Google Store Visits, il faut admettre que l’unique solution pour connaître exactement votre ROI en magasin existe depuis déjà plusieurs années. Elle consiste à coupler votre compte Google Analytics avec un CRM bien renseigné.

En détails, il s’agit de :

  1. Inciter votre client à créer un compte sur votre site internet. Ainsi, un « id » client est créé, vous pouvez suivre son parcours dans Google Analytics
  2. Capter ce client en magasin et l’entrer dans votre base de donnée (CRM). Sur cette phase rien de nouveau, le meilleur outil reste la carte de fidélité.
  3. Automatiquement recouper la donnée « id » obtenue en étape 1 avec le parcours d’achat du client.

Même si cette solution n’est pas nouvelle, le développement de CRM de plus en plus étendus dans les magasins la rend plus accessible. En développant un CRM commun à vos différents magasins, franchisés ou non, vous ouvrez un nouveau champ d’analyse entre le offline et le online.

 

« Sur les 4-5 dernières années, on a vu une bonne progression dans la qualité d’analyse des visites en magasin. De pratique à la marge, on est passé à une pratique répandue et structurée. Aujourd’hui, l’enjeu est d’accompagner nos clients dans la mesure de l’acte d’achat. Google Store Visits ne sera qu’une brique supplémentaire à une stratégie globale qui se construit en ce moment. »

Alexis Cussonneau, Traffic Manager Online & Offline

Pour résumer le tout, on vous a même préparé une petite infographie :

Test

 

 

Vous êtes franchiseur ou franchisé ? Vous vous posez des questions sur votre stratégie digitales, consultez notre livre blanc en téléchargement gratuit.

Vous êtes un professionnel du Marketing et souhaitez anticiper les tendances ? On a une super infographie pour vous : Les tendances du SEO en 2017

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage