SEO

[Infographie] 12 tendances SEO pour 2017

tendances-seo-2017

Qui dit début d’année dit tendances. Notre pôle SEO vous propose 12 tendances pour 2017. De quoi alimenter les stratégies & les débats mais aussi décorer votre bureau car nous avons fait une infographie 😉

 

Infographie-tendances-SEO-2017

1 – Mobile First

Priorité au mobile !

Le monde est passé au mobile, et Google ne compte pas louper le coche ! Dans un souci de cohérence avec les usages des internautes, qui utilisent davantage le mobile que le desktop lors de leur navigation, le moteur de recherche se base désormais d’abord sur la version mobile d’un site pour classer la version Desktop. Concrètement, avoir un site compatible mobile (responsive ou dédié) est plus que jamais un pré-requis SEO pour 2017 !

 

2 – Https

La sécurité avant tout ! Google vous incite à passer vos sites en HTTPS.

Google incite de plus en plus les sites web à passer en HTTPS et cette tendance se généralise. Google Chrome et Firefox envisagent une alerte indiquant les sites non sécurisés qui pourrait avoir un fort impact en terme d’expérience utilisateur. En plus de Google, WordPress et Apple poussent également les propriétaires de sites à migrer en HTTPS pour utiliser leurs produits et services.  Si le nombre de sites en HTTPS continue de croître, il y a fort à parier que le critère SEO lié au HTTPS gagne en importance dans les mois à venir.

 

3 – Rankbrain & machine learning

Comprendre le contexte et le langage naturel.

Pour pousser l’expérience utilisateur à son paroxysme, Google sait qu’il doit améliorer la compréhension des requêtes formulées par les internautes. Hummingbird était une première brique. Rankbrain semble plus ambitieux encore, avec la volonté de toujours mieux comprendre le langage humain naturel, les nuances et les relations entre les mots grâce au deep learning. Concrètement, il semble judicieux de penser encore et toujours plus « internaute » que « Gogole » lors de l’optimisation des contenus… Voir à ne plus du tout les optimiser spécifiquement pour Google ?

 

4 – Google AMP

De nouveaux horizons pour le format AMP ?

Le format AMP est plus que jamais au cœur de communications Googliennes. Né il y a un peu plus d’un an, le format AMP évolue rapidement et se retrouve sur de nombreuses typologies de sites web. Au départ déployé uniquement sur des sites d’actualités, AMP a ensuite été testé sur des sites e-commerce. Il est maintenant adopté par de nombreux sites, du site de recettes en passant par des blogs.

 

5 – Applications et PWA

Le Progressive Web Apps (PWA) : un véritable enjeu pour 2017 ?

Il est aujourd’hui possible de développer une application directement en HTML5. Celle-ci sera alors disponible via une adresse web, et indexable par Google. Les critères pour positionner cette appli seront donc ceux du SEO « classique », et non pas ceux de l’ASO.  Mais là où le PWA est intéressant en terme d’UX, c’est qu’il permet, après une première visite avec connexion, d’utiliser l’appli même sans réseau, comme une « vraie » appli, mais sans véritable installation au préalable. Le PWA est ainsi un atout pour l’UX, et une opportunité pour le SEO.

 

6 – SEO local

Proximité et mobilité, le duo prometteur !

En 2017, le SEO Local est encore et toujours incontournable ! Après Google Pigeon, Google a lancé fin 2016 Google Possum. Les requêtes locales sont de plus en plus nombreuses et continuent de se diversifier avec les assistants vocaux. Il n’est pas rare de rechercher un « restaurant japonais près de moi » plutôt qu’un « restaurant japonais à Nantes ». La personnalisation des résultats en fonction de la localisation de l’internaute est devenue une habitude pour les mobinautes. Un store locator optimisé pour le SEO, des microdonnées, des liens locaux et surtout la présence sur les outils Google comme My Business sont de plus en plus indispensables !

 

7 – Extraits enrichis et position zéro

Encore des nouveautés dans les résultats de recherche Google.

Ce début d’année marque encore une fois la volonté de Google de ne plus être qu’un moteur de recherche mais un moteur de réponse. En témoigne l’arrivée récente de la position zéro dans les SERPS qui propose à l’internaute une « réponse » extraite directement d’un site (réponse qui, à l’heure actuelle reste perfectible). Pour profiter un maximum de la visibilité offerte par la position zéro et les extraits enrichis, les webmasters ont plus que jamais intérêt à baliser un maximum leurs contenus. N’oublions donc pas en 2017 http://schema.org/ .

 

8 – Recherche vocale, chatbot et Google Allo

La bonne compréhension et l’interprétation la plus juste seront la clé !

La recherche vocale va impacter les algorithmes et résultats de recherche. En effet, l’écrit et l’oral présentent des différences en termes de requêtes. Par exemple, si vous avez faim, vous taperez « restaurants nantes » dans Google alors qu’à l’oral vous direz « j’ai faim ». Dans ce dernier cas, il faudra alors traduire cette requête et l’interpréter. L’algorithme vous répondra qu’il a trouvé des restaurants à proximité de l’endroit où vous vous trouvez.

 

9 – Vidéos & images

La consommation de contenus visuels est grandissante.

La croissance de la consommation de contenus sur smartphone favorise les formats plus courts, plus engageants et plus rapides à digérer dans des moments d’entre-deux. Cette tendance est aussi fortement portée par l’hégémonie des médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Youtube qui proposent des fonctionnalités nourrissant les nouveaux usages. Ainsi, en 2016, nous avons pu voir fleurir les vidéos en auto-play, les live vidéos, le couple inséparable du texte + photos.

 

10 – Réseaux sociaux

76% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux pour booster leur SEO.

Aujourd’hui, Google a besoin de savoir que vous existez au-delà de votre site corporate. Les réseaux sociaux sont un véritable levier de notoriété et d’échange avec vos cibles. En 2017, n’oubliez pas de relayer vos contenus sur vos réseaux sociaux et de créer un maillage optimal entre tous vos suports de communication.

 

11- Mesure et analyse plus approfondie

L’opacité des données Google, un mal pour un bien !

Depuis quelques mois, Google ne donne plus le volume de recherche exacte pour un mot clé si vous n’avez pas une campagne Adwords en cours sur votre compte.
Suite à ce récent changement imposé par Google via son outil « Keyword Planner », de nombreux services qui se basaient sur ces données ont dû changer de sources.
Même si l’annonce a pu déboussoler quelques référenceurs, les services tels que Ahref, Semrush ou encore Yooda Insight ont bien réagi en trouvant des alternatives pour collecter les volumes de recherche depuis d’autres sources. De plus, ce changement a poussé ces services à proposer de nouvelles fonctionnalités pour se démarquer les uns des autres.

 

12 -Black hat & negative feedback

Se protéger des pirates en adoptant quelques réflexes.

Depuis toujours, 2 types de SEO existent : White hat/Black hat. Le white hat se résume à un référenceur qui ne dérogera pas ou très peu aux guidelines de Google. Plus durable mais plus long à mettre en place, le SEO white hat est pratiqué par la majeure partie des référenceurs. Le black hat quand à lui utilisera toutes les techniques possibles et imaginables afin d’arriver à ses fins : se positionner 1er sur sa requête. Derrière cet objectif, le black hat et autre « pirate » n’hésitera pas à spammer, hacker, voir même utiliser du NSEO pour dégrader vos positions et ainsi prendre votre place. Pour aller toujours plus vite, le black hat a régulièrement recourt à des tools d’automatisation. Aujourd’hui certaines pratiques (notamment l’automatisation) sont utilisées dans des stratégies SEO white hat afin de gagner du temps. Pour mieux se prémunir et se défendre face à ces stratégies SEO obscures, il est impératif de connaître leurs fonctionnements.

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
2 Commentaires
  • Posté le 20/01/2017 à 11:23

    Il s’agit de l’évolution de la présentation des résultats de recherche Google : il faut baliser son contenu pour apparaitre dans les diverses formes de résultats Google. Adèle

  • Posté le 20/01/2017 à 10:33

    Merci pour cette synthèse très prospective. Par contre, quel est le lien pour vous entre Extraits enrichis (Rich Snippets) et Position Zéro (Featured Snippets) ?

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage