Expérience utilisateur Webmarketing

Comment les interstitiels augmentent le ROI d’une campagne d’acquisition

Bonnes pratiques interstitiel

 

Les interstitiels constituent un sujet à la rencontre entre le webmarketing, l’expérience utilisateur (UX) et la tech. Pour en découvrir les bonnes pratiques, voici un retour d’expérience favorable.

L’interstitiel, une page web qui se charge après une page demandée par l’internaute

Une page interstitielle est une page qui s’affiche sur l’écran d’un internaute, après qu’il ait cliqué sur une première page. Les interstitiels sont comparables aux pop-up. La différence majeure étant que le pop-up s’affiche pour faire progresser le parcours utilisateur (validation des CGU, panier…), alors que l’interstitiel apporte une nouvelle information.

Les interstitiels sont souvent critiqués, car ils coupent l’expérience utilisateurs, mais, dans certains cas, leur utilisation peut s’avérer utile. En voici un exemple.

Pop up interstitiel

Utiliser l’interstitiel pour de la redirection

L’interstitiel est un outil simple et efficace pour rediriger l’utilisateur d’une page vers une autre. Récemment, dans le cadre d’une campagne d’acquisition, nous souhaitions rediriger les utilisateurs qui se rendaient sur le site d’une marque, vers une landing page qui présentait une offre spéciale.

Dans notre exemple, lors de la visite sur le site www.healthcity.fr, au bout de 3 sec, l’interstitiel est soumis à l’utilisateur.

L'interstitiel sur desktop redirige vers la landing page

Les avantages : efficacité et personnalisation

La mise en place d’interstitiels présente un rapport temps engagé / résultats finaux très intéressant. Ainsi, dans le cadre de cette campagne de rentrée, 30% des leads arrivant sur la landing page provenaient de l’interstitiel.

Autre avantage, l’interstitiel reste relativement simple à mettre en place. Les solutions sont nombreuses et pour tous les budgets. Dans notre cas, nous avons développé un script Java, injecté par Google Tag Manager. Cette méthode présente l’avantage d’être personnalisable. Ainsi, un utilisateur qui aurait fermé l’interstitiel lors de sa première visite sur le site, ne se voit pas présenter le même interstitiel lors de sa seconde visite.

 

L’enjeu : se prémunir contre les pénalités Google

Depuis janvier 2017, une pénalité sur les interstitiels est mise en place par Google. Mais, elle ne concerne que les sites sur lesquels l’interstitiel casse l’expérience utilisateur (plus de détails ici).

En travaillant votre UX, vous pouvez donc éviter cette pénalité. Dans notre cas, l’interstitiel mobile n’apparait ainsi qu’en bas de page, comme le montre l’image ci-dessous.

 

Bonne pratique interstitiel mobile

 

En conclusion, les interstitiels sont un outil webmarketing à ne pas négliger. Les résultats obtenus prouvent que leur utilisation présente plusieurs avantages : taux de clics élevés, temps d’implémentation faible, personnalisation… Attention tout de fois à ne pas négliger la qualité de leur intégration dans le parcours client.

 

Marketup newsletter gratuite hebdomadaire marketing

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage