Social Media Vie de l'agence

Periscope : étoile filante ou nouvelle manière de consommer l’info ?

article-blog

À l’occasion du premier anniversaire du service de diffusion de video en direct, il est temps de dresser un portrait de cette application, qui fait l’actu en ce moment, pour de bonnes raisons mais aussi et surtout pour les nombreux bad buzz qui entourent comme très souvent l’arrivée d’un nouveau service.

Carpediem : “Livestream le jour présent sans te soucier du lendemain”

Les premières caractéristiques du service Periscope et ce qui en fait aujourd’hui le nouveau média video plébiscité de tous, est sans nul doute son impulsivité et son instantanéité. Ce n’est pas pour rien que Twitter a décidé de mettre entre 50 et 100 millions de dollars pour en devenir propriétaire en 2015, alors même que l’application n’était toujours pas disponible.

You may have heard some news: It involves a blue bird. #YouCanGuessTheRest #WeJoinedTheFlockInJanuary #AreWeUsingThisRight #IsThisThingOn

— Periscope (@periscopeco) 13 mars 2015

 

Souvent loué (ou décrié) pour la vitesse à laquelle les infos (ou intox) circulent en son antre, il manquait au réseau social de Jack Dorsey la possibilité de diffuser du contenu vidéo en direct. Aujourd’hui grâce à Périscope, chaque Tweetos possède dans sa poche la panoplie pour s’improviser journaliste de terrain et couvrir immédiatement le moindre événement se déroulant sous ses yeux. Récemment, un amateur a pu filmer en direct un incendie s’étant déclaré à New-York avant même l’arrivée des pompiers ! Certaines chaînes d’information dont les journalistes étaient trop longs à arriver sur les lieux du drame ont utilisé ce flux en diffusant les images produites par le vidéaste amateur en direct à la télévision.

L’émergence de nouveaux contenus

La diffusion de vidéos en direct n’a rien de révolutionnaire en soi. Dès 2007, Justin Kan le fondateur de Justin.tv (et plus tard d’un certain Twitch …) proposait déjà à ses utilisateurs de diffuser de la video en direct sur internet. Le même Justin avait déjà introduit la problématique de la mobilité en diffusant en direct ses journées via une caméra attachée à sa casquette. Ainsi était né le lifecasting, où le fait de diffuser sa vie de tous les jours sur internet.

Au sein d’une agence ou d’une entreprise, la diffusion via Periscope permet notamment de rassembler une communauté de façon plus ou moins attendue. L’agence de pub britannique Drummond a ainsi réussi à rassembler plus de 20 000 internautes -mobiles et desktop-, autour du hashtag #DrummondPuddleWatch, un flux video qui nous permettait d’assister à la journée d’une … Flaque d’eau ! Véritable phénomène devenu viral, de nombreux fans se sont déplacés pour participer au flux, l’un d’eux franchissant même la flaque sur un matelas gonflable…

Diffuser et laisser faire la communauté

L’interactivité, c’est probablement le deuxième énorme avantage du service de diffusion vidéos. Plus besoin d’écrire des trames voire des scénarios, une fois le bouton “Commencer la diffusion” pressé ce sont désormais les utilisateurs qui contrôlent la diffusion. En réagissant sur le chat, en posant leurs propres questions, c’est la communauté qui décide de la suite du flux et la communication entre une marque et ses utilisateurs devient toujours plus honnête, transparente.

À condition d’accepter ce “lâcher prise”, une telle diffusion permet, pour les marques et agences notamment, d’inclure leurs clients et prospects dans le processus créatif. En activant leur expertise de consommateur afin de trouver, par exemple, le nom commercial d’un projet en cours voire même recueillir des premiers avis sur l’avancée d’un travail. Cette initiative permet alors, d’orienter la production de biens et services autour de l’expérience utilisateur. Cette interactivité s’avère donc très intéressante à condition de réussir à faire face aux trolls qui, inévitablement, peuvent pointer le bout de leurs nez à tout moment. N’est-ce pas François ?

On a testé

Chez Intuiti, nous avons pu vous faire partager notre dernière MasterClass en compagnie du co-fondateur de 10-Vins, Jerôme Pasquet. Événement habituellement réservé à la team Intuiti, notre communauté a ainsi pu, le temps d’un moment, se glisser dans la peau d’un collaborateur de l’agence et intéragir avec l’intervenant et/ou les membres de l’équipe. Armés d’un smartphone, d’un GorillaPod et d’un micro Cravate, nous avons réussi à mettre en place la parfaite configuration pour proposer une diffusion de qualité. De même, cette installation nous a permis de relayer les questions de la communauté en live, nous avons ainsi pu conserver cette notion “d’exclusivité” interne, en maintenant un event POUR les collaborateurs de l’agence. Et c’est bien cette notion qui nous inspire. Un media non exclusif, sans filtre, dont la volonté première est de relayer du contenu sans déformation.

L’utilisation de ce service augure de nouvelles possibilités dans la transmission d’expertises et de connaissances. En effet, de nombreux podcasteurs migrent peu à peu vers ce service pour diffuser leurs savoirs à leur communauté. Alors étoile filante ou nouvelle manière de consommer l’info ? Les investissements massifs de Youtube et Facebook en la matière laissent en tout cas présumer d’un avenir radieux pour le livestreaming …

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage