Webmarketing

Editeurs de logiciels : 7 stratégies de contenu qui fonctionnent en 2019

7 stratégies de contenu special editeurs de logiciels

 

Assurer la parfaite adéquation entre une solution logicielle et son marché n’est pas une mince affaire. Et pour cause, le marketing des éditeurs de logiciel évolue dans un environnement complexe où maturité des cibles et besoins (très souvent inconnus) s’entrechoquent.

Si les entreprises de biens ou services peuvent encore faire la transition de manière plus smooth vers un marketing ultra-personnalisé, les éditeurs de logiciels ont eux déjà actionné ces leviers. 

1 – Skerwerlab et sa stratégie de nurturing ultra-personnalisée

SkewerLab est une plateforme SaaS de création de vidéo marketing ultra-personnalisée.

Pour encourager les conversions sur son site Internet, Skewerlab produit chaque mois des contenus pour chaque étape du parcours utilisateur. Il s’agit en quelque sorte d’une production de contenus en entonnoir. 

Les contenus de premier niveau sont destinés à évangéliser le visiteur, avec des thématiques très larges et donc moins précises sur ce que propose la solution. Selon Skewerlab (que nous avions interrogé dans MarketUp), c’est la condition sine qua non de la démocratisation de la vidéo ultra-personnalisée en France. Dès que le visiteur sera jugé assez mature et qu’il alimentera sa considération pour le modèle, lui sera poussé des contenus à plus forte valeur ajoutée. Des contenus ayant trait à la solution de manière plus offensive et encourageant la prise de décision.

En scorant ses contenus de la sorte, Skewerlab mature son marché tout en présentant une démarche d’ultra-personnalisation.

Le petit + : la charte graphique qui dénote !

Skewerlab

2 – Unit4 et sa stratégie de contenu locale

Unit4 est éditeur mondial de solutions ERP, CPM et best in class au service du secteur tertiaire.

Lors de la refonte de son site Internet, Unit4 a dû faire face à une perte importante de trafic (-50%). Pour récupérer un positionnement optimal en termes de référencement naturel, les équipes françaises ont décidé de mettre en place une stratégie Inbound Marketing avec des contenus à haute valeur ajoutée (livres blancs, infographies, articles…).

En plus des contenus traduits provenant du groupe, Unit4 France a produit des contenus répondant à des problématiques plus locales. Afin de gagner en référencement et pour optimiser les conversions françaises.

Résultat : à la fin de la première année de déploiement, les contenus français représentaient 25% des contenus du groupe et le site a enregistré une hausse de 75% de trafic.

Le petit + : des campagnes locales, qui aujourd’hui, inspirent les autres équipes du groupe.

 

3 – Esker et son blog de la démat’

Esker est une société française spécialisée dans l’automatisation des processus documentaires et dans la dématérialisation des documents de gestion.

La manière de présenter des ressources destinées au marketing de contenu peut différer suivant les objectifs. Une question qui revient souvent : faut-il externaliser un blog de son site Internet ou au contraire l’insérer dans un répertoire de son site principal ? 

S’il y a plusieurs écoles, Esker a fait le choix d’externaliser son blog et de lui donner une identité propre : Le blog de la démat’. L’entreprise y aborde des sujets propres à son activité dans des articles mais aussi des cas clients lui permettant d’imager l’implémentation de son outil de manière plus efficiente.

4 – Lucca et son mag’ « Pendant ce temps là »

Lucca conçoit des logiciels qui visent à simplifier la gestion RH.

Lucca propose des ressources qui contribuent directement à résoudre les problématiques « métiers » de ses cibles. Avec un dispositif de nurturing automatisé qui lui permet de diffuser les contenus produits à un segment bien précis.

À l’instar de Esker, Lucca a également fait le choix d’externaliser son blog. Un blog qui vient compléter la page ressources sur son site où sont proposés livres blancs et guides pratiques. Avec une identité propre également : « Pendant ce temps là ». La dimension conseil y est très présente, avec des articles directement destinés aux fonctions administratives et RH. On note le push de ressources depuis le blog, sous forme de bannière ads.

Les parcours de captation de Lucca ont énormément évolué depuis la mise en place du dispositif, tout comme leur équipe marketing qui est en expansion très croissante (avec dernièrement 10 nouveaux recrutements). 

Le petit + : chez Lucca, on ne parle pas de « blog » mais de « magazine ».

Lucca

5 – Hubspot (Amérique latine) et son hub Facebook

HubSpot est une société éditrice de logiciels pour des équipes marketing, commerciales et de support clients. Avec notamment des outils de marketing automation.

L’équipe Hubspot (Amérique Latine) voulait, à l’origine, répondre à une problématique de visibilité des contenus qu’elle partageait sur Facebook. 

L’algorithme de Facebook ne favorisant pas les liens sortants, Hubspot AL a fait un choix radical pour maximiser la portée de ses contenus sans pour autant sponsoriser chaque post : envisager Facebook comme un hub qui concentrerait ses ressources à part entière. Ainsi, aucun ou peu de liens sortants sont partagés sur Facebook. Mais des articles complets et de qualité, directement hébergés sur la plateforme sociale.

Le trafic provenant de Facebook a diminué, mais l’éditeur de logiciel reste dans le Top of Mind de sa communauté puisqu’il a enregistré depuis +185% de portée organique par publication en 5 mois

Le petit + : une stratégie interne qui sert également à Hubspot pour pousser ses propres ressources sur la question ! En témoigne la capture ci-dessous.

Hubspot

6 – Sellsy et son melting pot de ressources

Sellsy est une solution française de gestion d’entreprise. CRM, facturation, comptabilité et support sont intégrés sur une même interface intuitive.

Sellsy est très investi dans la production de contenus :

  • Un blog qui met en avant des articles et topitos sur la gestion d’entreprise, la comptabilité et le marketing digital.
  • Une FAQ très bien renseignée.
  • Des témoignages clients et cas d’étude en veux-tu en voilà.
  • Des livres blancs, tutoriels et webinars…

Le tout sur une page de son site, qui malgré le nombre important de ressources, reste très lisible.

Le petit + : les tuto vidéos dans la rubrique « Sellsy Academy » qui présentent l’outil de manière ludique et engageante, en accès libre.

7 – SEMRush et ses contenus Newsjacking/Linkbaiting

SEMRush est un outil des plus complets pour l’analyse de mots clés et de concurrence en SEO et SEM.

SEMRush a dernièrement tapé fort avec ses contenus à la sauce « Game of Thrones ». 

Avec une stratégie de contenu en plusieurs étapes :

  • implémentations diverses d’éléments de la série dans ses outils (la carte du monde imaginaire de Game of Thrones, ou bien encore de l’une des langues de la série).
  • partage de ressources inspirées de GOT, comme une infographie présentant des personnages de la série comme des employés du département marketing.

Le résultat est sans appel : 50 liens générés, 1 200 partages et +13% utilisateurs (M to M).

Le petit + : l’infographie qui nous a fait sourire !

SEMRush

______________

Intuiti réinvente l’expérience et la performance client, tout au long de leurs parcours d’influence et de ventes. Découvrir nos accompagnements sur des stratégies de contenu >

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage