Webmarketing

Facteurs clés de succès de l’e-marketing BtoB : check !

Me voici de retour d’une journée riche en enseignements. Hier en quelques heures de TGV  je me suis rendue à la conférence e-marketing BtoB organisée par le CCM Benchmarck au Pré Catelan.

Petite parenthèse pour remercier vivement Fabrice Deblock & Yann Gourvennec de m’avoir permis d’assister à ces interventions.

Cette journée était, vous l’aurez compris, placée sous le signe du BtoB et plus précisément  sur la place du digital dans les actions marketing.  Des professionnels de tous secteurs sont venus partager leurs expériences et témoigner de leurs démarches. Adobe, Bouygues Telecom Entreprises, Cisco, Orange, Ceva Santé Animale ou encore 3M étaient dans la place !

Pas d’inquiétude je ne vais pas vous la refaire en entier mais vous donner quelques clés de lecture des principaux enseignements de cette journée :

  • La pédagogie, l’évangélisation & l’accompagnement sont essentiels pour aider les/vos collaborateurs à mieux appréhender les enjeux du digital et comprendre la notion émergente de web social (réseaux sociaux : facebook, twitter, G+, blogs …) Cela leur permettra de ne plus appréhender y être et les rassurer sur les bonnes & mauvaises pratiques. Tout cela passe par le dialogue & l’échange.
    • Chez Cisco, des salariés ont posé des questions sur ce qu’ils pouvaient et ne pouvaient pas dire sur les médias sociaux quant à leur entreprise. Où se situe la limite entre le privé & le pro ?
  • Faut-il que mon entreprise soit présente sur tous les médias sociaux ? Même joueur rejoue encore 😉 #badquestion. Avant de se demander on va, on réfléchit à pourquoi on y va … Il faut se fixer un objectif et déterminer les moyens (les outils) les plus appropriés pour y parvenir. Et Facebook n’est pas la solution joker à toutes les problématiques. Heureusement d’ailleurs !
  • Et cet obscur ROI, ça ne serait pas une légende que se apelerio mytho ? Même démarche que précédemment. La règle numéro 1 est de ne jamais perdre de vue votre objectif. Pour bien mesurer votre performance il faut y apposer les indicateurs idoines.
    • Objectif de visibilité : je mesure l’écho de mes actions de communication avec l’engagement, la perception, la notoriété, l’image.
    • Objectif business : je veux du lead, je mesure combien de contacts ont été créés, les prospects gagnés, et j’évalue le delta des ventes réalisées.
  • Le brand content ou l’apport de valeur ajoutée : euh refaislemeuleu ? C’est quoi au juste du contenu à valeur ajoutée ? Et bien c’est un peu le contraire de l’information commerciale brute généralement partagée par une entreprise. Cela se caractérise par de l’information métier, des avis d’expert sur un sujet précis, un partage d’expériences, de points de vue. Sur les médias sociaux en BtoB, et ici on entend particulièrement les blogs, les communautés  Google + ou groupes sur Linkedin par exemple, plus on justifie la qualité d’un produit moins y croit. L’audience y est qualifiée, ce sont des clients, des prospects ou des fournisseurs, des professionnels qui connaissent le métier et attendent des informations tangibles sur lesquelles échanger. Lancer des conversations équilibrées vous permettra de créer de nouvelles opportunités relationnelles.
  • La qualification d’une base de données, le ciblage & la mesure de la satisfaction sont des facteurs clé de succès. Cartographier son écosystème, apporter le bon contenu à la bonne personne & au bon moment sont autant de critères qui vous rendront plus performants (enfin vos campagnes d’emailing). Vous optimiserez vos taux d’ouverture, vous baisserez vos taux de désengagement et surtout vous générerez du trafic et de la conversion.
  • Adapter sa stratégie aux supports mobiles & tablettes peut s’avérer être une option gagnante. C’est le parti pris de la Ceva qui a équipé sa force de vente & troqué les brochures pour des applications gratuites, personnalisées (chaque professionnel dispose de son espace personnel), et disponible 7j/7 depuis n’importe quel terminal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allo ???? Vous êtes toujours là, j’ai eu peur de vous perdre en cours de route 😉 Pour finir en douceur, voici quelques chiffres & réflexions à garder en tête :

 

  • 80% des utilisateurs Linkedin ne sont pas à la recherche d’un emploi … ils sont là pour trouver du contenu, partager & réseauter.
  • 1 minute sur 7 passées online est sur Facebook.
  • Un  lead doit être traité en 48h pour maximiser ses chances de conversion.
  • 300% est le taux d’ouverture sur mobile. Il dépasse celui du webmail ou du PC.

Je vous laisse méditer sur toutes ces informations et reste à votre disposition pour échanger sur le sujet !

Adeline

Lire aussi : Adeline Breton rejoint Intuiti en tant que Directrice de clientèle et consultante websocial & ereputation

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage