Expérience utilisateur Vie de l'agence

FLUPA UX DAY 2013 # Retour d’expérience

Logo Flupa Ux day 2013

Hall de conférence du FlupaLe 14 juin dernier, une partie de l’équipe d’Intuiti (Céline, David & Yann) et de Personae (que Nabil du coup), ont fait le déplacement à la grand messe de l’Ux : Le FLUPA UX Day ! Retour d’expérience sur cette journée haute en saveurs.

Floupa ? FliouPah ?

Le FLUPA UX DAY 2013 est une journée consacrée autour de l’expérience utilisateur, de l’ergonomie des smartphones et des tablettes tactiles, la conception & l’agilité, et tant d’autres très passionnants … (vous en trouverez plus sur le site du flupa ux day)

# Retour d’expérience de Selim Madonzelle de chez Intuigrougrou

 

Girafe de l'entrée du Flupa14 juin 2013 – 2ème édition du Flupa UX DAY, plus de 170 personnes réunies pour parler de l’expérience utilisateur au sens large ! Accompagnée de 2 UX Designer d’Intuiti (Yann & David) et de Nabil Thalmann de Personae UserLab, je suis vraiment heureuse de participer à un événement dédié à cette thématique. Il n’y a que très peu de rendez-vous de ce type en France. Il ne tient qu’à nous pour que cela change 🙂

 

L’accueil est très agréable, petit déjeuner, petite pochette de bienvenue puis mot d’accueil et lancement de jeux sur toute la journée (“le tweet le plus drôle”, “la question la plus intéressante”, “la carte de visite tirée au sort”) permettant aux gagnants de remporter des livres sur la thématique de l’expérience utilisateur.

 

La journée commence très fort avec une projection dans le futur (pas si lointain peut être !). Dominique Sciamma de Strate College nous parle entre autre de ROBJETS, les robots objets. Cela me fait penser immédiatement à la série Human reals (vous connaissez ? Sinon c’est ici . Les objets vont devenir intelligents, nous allons d’ailleurs faire en sorte d’avoir des relations avec eux et non plus des interactions. Quel programme palpitant pour les prochaines décennies, ça donne envie de continuer dans ce métier !

Yann en train de tester la machine de Tobi

Les conférences s’enchaînent, on parle d’UX, d’UI, d’HX, d’accessibilité mobile, de design thinking, de parralax, de gameplay… Les interventions de qualité sont faites par des professionnels mais aussi des chercheurs passionnés. Entre deux conférences, on a la chance de pouvoir utiliser le tout nouveau produit de la société Tobi, un eyetracker encore plus mobile que le précédent (alimenté par USB uniquement) et plus facile à paramétrer. Expérience bluffante de précision 🙂

 

L’événement est bien organisé et rythmé par des formats différents : conférence, mini-conférence pratique, lightening talks (5 min de parole par intervenant, on a d’ailleurs appris la recette du pain ;o) ), atelier pratique, pas le temps de s’ennuyer !

 

Bref, j’ai aimé pouvoir échanger avec des spécialistes de cette discipline encore un peu confidentielle en France. On attend la prochaine édition avec impatience ! Merci à l’équipe Flupa.

Céline Nédoncelle – Caféééé

# Retour d’expérience de Naboule Thalmine de chez Persotaré Userscrabble.

La diversité des intervenants et des thématiques abordées fait vraiment de cet événement un incontournable de l’UX en France. Divers, à tel point qu’on sort de la recherche académique (même si écouter Noam Tractinsky ou Dominique Sciamma est enrichissant) pour mettre les pieds dans le monde de l’entreprenariat, du marketing et des acteurs économiques, les clients, qui sont mis à l’honneur également.

Et je voudrais citer deux exemples pour illustrer cette tendance. Le premier est la conférence de Raphaël Yharrassarry, UX Designer – Ergonome – Psychologue. A travers l’intitulé “L’UX,l’innovation invisible”, c’est bien l’enjeu pédagogique et de démonstration vis-à-vis de nos clients qui est à l’œuvre. C’est un challenge d’autant plus difficile à remplir qu’en réalité, les bénéfices apportés par la démarche UX se trouvent souvent dans l’absence. L’absence ?

Télécommande Sony Google TvOui… l’absence de souci, l’absence d’incompréhension (du wording ou de la structure informationnelle), de blocage fonctionnel ou ergonomique, d’agacement, de frustration, de transpiration, etc. Et ceci que l’on soit sur une interface numérique ou un objet. L’exemple de la télécommande est à ce sujet assez parlant et reflète à quel point les différentes visions au sein d’une entreprise ou des parties prenantes ont des objectifs différents voire contradictoires. Et la loi de Hick nous aide à comprendre pourquoi une télécommande avec 10 touches est plus innovante que la belle Sony à 50.

Et s’il a beau affirmer qu’il n’est pas un commercial mais un ergonome, Raphaël doit intégrer cette dimension dans son activité. Et selon moi, cette attitude de sensibilisation et d’explication doit faire partie de la mallette de tout bon UX designer.

Cet avis est partagé par Gautier Barrère, Psychologue, stratège UX et spécialiste en Persuasive Design. Dans son lightning talk “Renow : les secrets de la démarche UX du Gouvernement luxembourgeois”, il a notamment insisté sur le fait que faire de l’ergonomie et de l’UX c’est bien mais savoir en faire la promotion et le vendre, c’est encore mieux. Et si vous n’êtes pas “équipés” pour le faire, faites-vous aider. Cependant, nous sommes aussi autorisés, voire invités, à ne pas attendre d’avoir vendu de l’UX pour en faire.

Grande diversité, nous disions donc, et en même temps, grande cohérence sur toute la journée. Les conférences se faisant écho. Je pense notamment à Ludotic qui utilise des interfaces peu efficaces pour démontrer l’intérêt de la démarche UX dans un projet; tout comme l’affirmait Raphaël juste avant. Ou encore Anja Goela qui illustre par des sites en parallaxe le lien fort entre le beau, l’utile et l’efficace cité par Noam Tractinsky auparavant.

Nabil Thalmann – Président mondial de l’occulométrie.

# Retour d’expérience de Nyan Cat Lecavalier de chez Intuitoro

Une fois la conférence sur le living design et le living art terminée, nous avons emprunté l’escalier le plus long du monde (obligé de prendre David pour sherpa) pour aller vers la conférence intitulée : “Comment dépasser l’écran tactile ? Pour une meilleure accessibilité des applications smartphones & tablettes” animée par @AlphabUx (Pierre Marry de chez TigerSpike).

François Mitterrand qui mixe aux Bains DouchesInstallés au fond de la salle, près du radiateur, la conférence commence avec une phrase assez simple : faites juste un tout petit effort. S’il vous plait. Sans déconner.
Car avant de parler d’internautes, d’accessibilité à l’information, toussa toussa, … nous parlons bel et bien de personnes. Des personnes avec des besoins différents auxquels nous nous DEVONS de répondre.
Dans la conception et réalisations d’interfaces, un petit geste (même tout petit hein) à une répercussion immédiate sur la prise en main d’une application. Ces petits gestes et bonnes pratiques respectées permettent aux personnes de leur donner l’accès à l’information et de ne plus être exclu du monde qui les entourent, . C’est un pouvoir formidable et une responsabilité énorme d’être acteur de ce changement !
Merci Pierre ! Merci pour cette piqûre de rappel qui permet de remettre en perspective le sens de son taff, savoir pour qui et pourquoi nous le faisons, pourquoi nous nous prenons autant le crâne sur des bonnes pratiques.
Pierre nous a ensuite présenté l’ensemble des outils disponibles (sur iOS uniquement – nativement le plus avancé) et certains sont absolument excellents. Nous avons notamment eu une synthèse vocale d’un tweet de Nabil (punaise ce qu’il a pu truitter pendant le Flupa Ux Day … ). Comme quoi ces outils ne servent pas qu’à troller les collègues avec une voix sortie de Futurama !
Autre fait marquant, la conclusion que les interfaces mobiles devaient être de plus en plus polymorphes. C’est à dire que le concepteur a de moins en moins de contrôle sur le rendu final. De plus en plus, c’est l’utilisateur qui paramètre son terminal pour qu’il réponde parfaitement à ses besoins (taille de texte, émulation de gesture touchs, couleurs, …).
Bref, une bien belle conférence qui remet du baume au coeur et qui permet de revoir la perspective de notre métier et du rôle que nous avons tous à y jouer. Suffit juste d’y mettre un peu du sien.
Oiseau Angry BirdsPierre, j’ai particulièrement adoré ta phrase de la fin ” Dans notre poche, on a tous une puissance de calcul supérieure aux ordinateurs de la Nasa qui ont servi à envoyer le premier homme sur la lune … et on s’en sert pour envoyer des oiseaux sur des cochons”.
Yann Lechevallier – Sont où les pains surprises ?

# Pour fini, l’UX DAY en chiffres

  • 2440584 truittes de Nabil Thalmann
  • 1 propale commerciale envoyée depuis le super canapé
  • 1 conférence en anglais
  • 30 haricots verts avec beaucoup trop d’ail (sympa pour les potes)
  • 1 test de jeu via oculométrie
  • 1 atelier participatif
Enfin bref, encore un immense merci pour cette journée haute en couleurs. On se dit à l’année prochaine ?

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage