Vie de l'agence

Non, le bonheur au travail n’est pas un poisson d’avril !

bonheur-au-travail Intuiti

Bonheur au travail, CHO, happy attitude, l’heure est à la prise en compte du bien-être des collaborateurs dans de nombreuses entreprises ! À l’agence, notre ange gardien s’appelle Florelle. Nous l’avons interviewé pour savoir ce qu’était un Chief Happiness Officer, quel était son quotidien et comment elle faisait pour que chez Intuiti, ce soit la maison du bonheur !

 

Flo, c’est quoi ce job ? Parce que bon CHO cela ne doit pas parler à tout le monde ?

On me pose souvent la question et j’y réponds de manière assez simple : je prends soin de mes collaborateurs et de notre environnement de travail. Mon rôle au quotidien est de faciliter leur vie. Cela passe par un poste de travail adapté, un environnement sain, des moments de partages conviviaux, des réponses à leurs problématiques, veiller au bon respect de nos valeurs d’entreprise… Je sais chaque matin comment se portent les gens à la manière dont ils claquent la porte ou ils disent bonjour. C’est un peu bateau mais cela résume assez bien les choses. Au final, je suis aussi bien amenée à organiser des apéros, des séminaires, que de gérer des problématiques informatiques ou de faire du rangement. C’est un parfait mélange d’administratif, de com interne et d’événementiel. Il faut dégager des émotions positives et de l’engagement pour donner du sens à tout cela.

 

C’est arrivé comment chez Intuiti ?

Il y a deux ans, Vincent, notre CEO, est revenu d’un de ses voyages à San Francisco avec cette inspiration.  “Flo, j’ai trouvé l’intitulé parfait de ton poste : tu seras désormais notre Chief Happiness Officer”. De mémoire, sur le moment, je me suis dit “Ok, et sinon, tu as un vrai boulot à me proposer ? ”, puis nous avons discuté 5 minutes et j’ai percuté qu’effectivement cela collait parfaitement.

C’est difficile sur des postes comme cela de faire comprendre aux gens notre réelle utilité. Assistante de direction ça parle, mais c’est pas ça. Office Manager, ça parle mais ce n’était pas que ça non plus.

Nous sommes dans l’ombre de beaucoup de choses, et c’est parfois perçu comme quelque chose d’inutile ou de peu rentable. Avec cet intitulé de CHO, les gens ne mesurent pas forcément d’emblée ce que cela représente mais cela interpelle, et de cette interpellation naît de la curiosité puis de la compréhension et même de l’envie. De l’extérieur c’est ce que je ressens à chaque fois que je le décris. En interne aussi, je pense que mes collègues ont un peu plus mesuré mon rôle et le respectent, c’est agréable.

 

À quoi ressemble ton quotidien ?

Dans mon quotidien, il y a une partie de mes tâches qui est redondante puisque mon rôle dans l’entreprise est assez transverse. Il y a de l’administratif, du RH, de l’office management puisque je suis garante de la bonne tenue des locaux, et puis il y a beaucoup d’imprévus. De la sollicitation de dernière minute, du support sur des problématiques diverses et variées. Je suis un véritable couteau suisse. Puis il y a cette partie Bonheur au travail qui me prend du temps parce qu’il faut en trouver la juste mesure.

J’apprends chaque jour, c’est ce qui rend mon travail hyper intéressant et enrichissant. La lassitude est difficile à ressentir même si comme tout le monde il y a eu des phases compliquées. Il suffit de trouver du sens et de s’enrichir pour faire en sorte que les choses bougent !

Sur les derniers mois nous avons mis en place tout un tas d’actions concrètes. Valorisantes pour moi, mais aussi pour l’entreprise, sa communication interne et externe et surtout pour nos clients, qui vivent une réelle expérience en passant chez nous. La confiance de la Direction est également primordiale, c’est le nerf de la guerre. Et je travaille en parfaite liberté, c’est génial.

 

Mais pour faire ça, il y a des formations ?

Je ne pense pas, on me pose souvent la question. Dans la veille que je peux faire sur ce poste, je constate que dans les grands groupes ayant un ou une CHO, leur travail est principalement sur des responsabilités RH. Ce qui n’est pas mon cas, je n’ai aucune formation en RH.

J’ai un diplôme de communication spécialisé dans les relations presse. Rien à voir. Je pense que ce qui fait que je m’y retrouve c’est principalement dans mes expériences professionnelles et mon parcours de manière générale. Je suis passée par plein de métiers, j’ai appris beaucoup dans une entreprise comme Decathlon, j’ai également bossé chez amaguiz.com comme commerciale, j’ai fait du catering pour des équipes de production musicales sur des scènes comme le Parc de Princes ou le Zenith de Paris, à bosser 15h par jour… J’ai voyagé aussi sur de longues périodes, je me suis beaucoup remise en question et dans mon métier au quotidien, c’est prioritaire. Je pense que le meilleur diplôme c’est l’expérience de la vie et la curiosité. L’écoute est primordiale, mais ça c’est plus du naturel que de l’apprentissage. C’est cliché mais j’en suis persuadée.

 

Si tu avais un super-pouvoir ce serait quoi ?

Ahah, la bonne question ! Le super-pouvoir il ne faut pas l’avoir, sinon ce serait trop facile. Mais si j’avais à choisir je prendrais celui de rentrer dans la tête des gens car dans notre quotidien c’est parfois compliqué de comprendre pourquoi les choses que l’on met en place ne prennent pas ou prennent alors que l’on pensait le contraire.

L’environnement de travail est un des secrets du bonheur au travail :  La sélection des plus beaux bureaux à Nantes

Image de couverture tirée du film réalisé par : Martin Meissonnier

 

>> Reportage de TF1 sur le bonheur au travail et le le métier de chief happiness officer

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Claire Gallic
Curieuse, enthousiaste et exploratrice d'univers multiples, je suis passionnée par le numérique ! Ma casquette de responsable communication & innovation chez Intuiti m'amène à traiter de nombreux sujets. Nous pouvons en discuter si vous le souhaitez :-)
3 Commentaires
  • Posté le 05/04/2016 à 02:59

    Bonjour Florelle,

    très belle initiative de votre agence ! A l’occasion je serai ravi d’échanger avec vous sur la qualité de vie en entreprise.

    Cordialement

  • alessandra de Salvatore
    Posté le 04/04/2016 à 09:11

    Bonjour Florelle,

    Effectivement ce mélange de services généraux, de com et de relations humaines est un cocktail fort intéressant qui n’existe pas souvent en entreprise et qui pourtant relève d’un même souci d’être au service du confort des collaborateurs dans son sens matériel comme émotionnel ! Pour avoir travaillé séparément sur chacune de ces thématiques pro, je capte très bien leur mixité positive.
    Belle continuité à toi et vive les CHO partout !

  • Cosmix
    Posté le 01/04/2016 à 10:29

    T’es la meilleure Flo !

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage