SEO

Penguin 3.0 lancé le 18 octobre 2014 !

google penguin 3.0

Ça y est : dans la nuit de vendredi 17 à samedi 18 octobre 2014, le filtre Penguin a été lancé par Google après plus d’un an d’attente  ! Néanmoins, son déploiement n’est pas finalisé, et devrait s’étaler sur plusieurs semaines. Restez connectés !

Google confirms that a new version of its Penguin filter aimed at fighting spam went live on Friday

 

Google et sa lutte contre le spam : petit flashback

Soucieux d’offrir à ses utilisateurs une expérience positive, le moteur de recherche lutte depuis ses débuts contre les sites jugés de mauvaise qualité et susceptibles d’apparaître en page de résultats. Ce travail d’amélioration continue repose sur des évolutions algorithmiques quasi-quotidiennes.

Il nous semble donc essentiel de mobiliser les équipes SEO d’Intuiti sur la veille et l’écoute active de ces changements.

En 2011, Google a sorti un filtre nommé Panda, destiné à sanctionner les sites ayant un contenu de mauvaise qualité (considéré comme dupliqué ou sans valeur ajoutée) .

À ce filtre s’ajoute un deuxième, Penguin, lancé pour la première fois en 2012. Penguin vise quant à lui les pratiques externes au site et plus précisément le netlinking abusif et non naturel (il faut comprendre par là les liens non qualitatifs, en provenance de sources peu pertinentes, issus d’échanges massifs, et allant à l’encontre des guidelines officielles).

Avec Panda et Penguin, Google essaye de maitriser les deux critères ayant le plus d’impact sur le référencement d’un site internet : le contenu et le netlinking !

Google Penguin, le filtre qui combat la sur-optimisation et les backlinks de mauvaise qualité.

Déployée 6 fois depuis 2012, la plus récente mise à jour du filtre (Penguin 3.0) date du 18 octobre 2014.  Voici les dates de lancement de Penguin ainsi que l’impact sur les requêtes :

  • V1 – Penguin 1 : 24 avril 2012 – 3,1% des requêtes en anglais

  • V2 – Penguin 1.1 : 26 mai 2012 – 0,1% des requêtes anglophones.

  • V3 – Penguin 1.2 : 5 octobre 2012 – 0.3% des requêtes anglophones

  • V4 – Penguin 4 (ou Penguin 2.0) : 22 mai 2013 – 2,3% des requêtes anglophones

  • V5 – Penguin 2.1 : 4 octobre 2013 – 1% des requêtes anglophones

  • V6 – Penguin 3.0 : 18 octobre 2014 –  1% des requêtes anglophones

NB : vous constaterez qu’il s’agit des requêtes anglophones. Malheureusement, nous n’avons pas à ce jour des données officielles concernant les requêtes en français.

Suite à ce déploiement nous avons vérifié le positionnement des sites de nos clients et nous n’avons pas constaté de baisse importante, signe que les optimisations réalisées chez Intuiti respectent les exigences du moteur. La démarche de l’agence s’inscrit donc dans une optique durable. En revanche, comme évoqué dans l’introduction, le déploiement n’est pas finalisé. Nous restons donc très concentrés et sommes prêts à intervenir si besoin.

Penguin 3.0 : Quelles différences avec ces prédécesseurs ?

Penguin 3.0 n’est pas vraiment différent de ses prédécesseurs. Il lutte contre la même chose : le spam & les techniques abusives de netlinking. Les résultats ne sont pas plus catastrophiques qu’avant… seule différence c’est qu’il s’est laissé attendre. En effet, les webmasters – référenceurs attendaient cette mise à jour depuis plus d’un an. Ceux qui ont été pénalisés en octobre 2013 ont depuis réalisé un travail de nettoyage de liens et attendaient avec impatience une repasse pour retrouver leurs positions. Ont-ils réussi ? Nous attendons des retours d’expérience.

Pour le moment nous n’avons pas beaucoup d’informations concernant cette nouvelle mise à jour. Les seules éléments officiels ont été fournis par un Googler – Pierre Far – via un post Google +. Nous apprenons que :

  • uniquement 1% des requêtes anglophones ont été impactées (un impact mois important que celui imaginé)

  • il s’agit d‘un déploiement mondial

  • il s’agit d’un « refresh », c’est-à-dire une mise à jour du filtre et non pas une nouvelle version du filtre

  • son déploiement n’est pas finalisé, il le sera d’ici quelques semaines

Une autre info provient de l’étude réalisée par Kévin Richard, chroniquer chez Journal Du Net « Google Penguin 3.0 : décryptage concret de cette mise à jour ». Kevin nous indique que Penguin 3.0 pénaliserait principalement l’utilisation d’ancres sur-optimisées et nous donne un exemple concret avec la requête « serrurier paris ».

 

Comment faire pour ne pas être pénalisé par Penguin ?

Pour ne pas attirer les foudres de Penguin, votre stratégie de netlinking doit être réfléchie en amont. Choisissez bien vos sources de liens (des sites de qualité ayant une thématique proche de la vôtre), le type de lien (text, images, dofollow, nofollow, … ) et surtout l’ancre de lien (l’intitulé de votre lien). Jonglez entre le nom de votre marque, le nom de votre site internet, un produit, un service, un mot clé..).  D’une manière générale, votre profil doit sembler « naturel » et pour cela vous devez être capable de justifier et d’argumenter la pertinence de chaque lien ! Pensez d’abord expérience utilisateur plutôt que linkbuilding !  Autre article à lire : Google Penguin 3.0 : jeu de liens, jeu de vilain !

 

Découvrez notre offre spécifique  et déployez une stratégie de liniking optimisée en contactant Adèle Delourme a.delourme@intuiti.net

Lire c'est bien, partager c'est bien aussi 😉

Vous souhaitez optimiser votre chaîne d'acquisition client ?
Recevez nos guides pratiques, livres blancs, dossiers thématiques
1 Commentaire
  • Posté le 24/10/2014 à 02:29

    Bonjour,

    Article intéressant et complet synthétisant les informations que j’ai pu lire ces derniers jours.

    J’ai malheureusement l’un de mes clients qui a été repéré par Google Pingouin le week-end dernier. Il a été fortement sanctionné. Après un audit, j’ai trouvé plus de 4000 liens ! Voulant bien faire, il m’a avoué — à contrecœur — qu’il y a quelques mois, il a payé une prestation sur une « ferme de liens »… Il voulait améliorer son référencement naturel avec des liens. Maintenant, il faut nettoyer…

    J’ai de la peine pour lui, mais j’ai quand même bien envie d’en faire un exemple ! 🙂

Réagissez à l'article

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage